Les jardins suspendus de Lyon Perrache les jardins sur le toit de la gare routière

Malgré sa réputation d’échec urbain pour beaucoup de Lyonnais, la gare routière de Perrache construite  en 1972 au-dessus de l’autoroute intègre un espace vert agréable. C’est sur les toits du complexe glauque et bruyant que se dessinent deux jardins; un exposé à l’est et l’autre exposé à l’ouest, ils ne communiquent  pas ensemble. Il faut prendre l’ascenseur ou l’escalier à l’intérieur de la gare routière de chaque coté de la structure centrale pour pouvoir les découvrir un à un(4° étages).

Jardins suspendus Lyon Perrache

Ce type de jardin se caractérise surtout par sa hauteur et son point de vue c’est ce qu’on appelle un jardin suspendu inspiré des antiques jardins de Babylone l’une des sept merveilles du monde.

Bien que dans son ensemble ce parc soit assez mal entretenu (taille et désherbage peu ou pas fait), de jolies carrés potagers entretenus par des associations de riverains sous la forme de jardins participatifs égayent le site. Salade, carottes et autres cucurbitacée donne un côté champêtre et écologique a ce jardin suspendu. Le paradoxe entre le retour à la terre de ces Citadins et les blocs de béton du centre est amusant.

 

 

 

Ce sont de jeunes étudiant en urbanisme à l’initiative de ce projet de jardin participatif. ( https://www.makesense.org/fr/projects/3675/show_bs)

jardins-perrache8
Du haut de cette espace on découvre une vue panoramique de Lyon : la place carnot, la Brasserie Georges, la basilique de fourvière et toute sa colline et le perpétuel embouteillage de voitures de l’A6.

Pour conclure, c’est un lieu encore pas assez connu et valorisé, il serait magnifique avec  la remise en fonction des grands bassins,  le suivi de la végétation et le nettoyage des surfaces bétonnées.

Thierry Gaulard Paysagiste Jardinier

  • jardins suspendus de Perrache

  • Jardins suspendus de Perrache

  • Jardins suspendus de Perrache

  • Jardins suspendus de Perrache

  • Jardins suspendus de Perrache

  • Jardins suspendus de Perrache

Le Jardin du Palais St Pierre à Lyon Le Jardin du musée des beaux arts de Lyon

 

Au centre de Lyon, à deux pas de l’hôtel de ville dissimulé derrière les monumentales façades du musée des beaux-arts, un havre de paix et de détente: le jardin municipale du palais St Pierre.

 

 

jardindupalais11.Situation:

L’ adresse de cet endroit reposant et étonnant, c’est 20 place des terreaux à Lyon 1er.
En fait, pour accéder au jardin, il faut prendre l’entrée principale du musée des beaux-arts de Lyon. (photo ci-jointe)

Passé la grande porte à fronton du palais, on peut apercevoir à travers les voutes du cloitre la végétation du petit parc.plan-palais-st-pierre

Les parkings opéra et hôtel de ville sont tout proche.

Le jardin est ouvert toute l’année de 8h30 à 18h30, mais il est fermé les jours fériés. Les 24 et 31 décembre, le jardin ferme à 17h00.

La visite du jardin est gratuite et indépendante de celle du musée des Beaux-Arts.Le jardin est accessible en fauteuil roulant en autonomie.

 

2. Un peu d’histoire :

Leidrade, archevêque de Lyon fait mention dans une lettre à Charlemagne, en 810, du monastère et de l’église Saint-Pierre qu’il aurait fait entièrement reconstruire à la fin du VIe siècle.

jardin-palais2D’après Ennemond, évêque de Lyon au VIIe siècle, le monastère des Dames de Saint-Pierre existait déjà depuis le Ve siècle.

L’abbaye lyonnaise est connue au Moyen Age sous le nom de « Monasterium sancti Petri puellarum » (« monastère des filles de Saint-Pierre ») ou encore « Ecclesia que dicitur Sancti Petri puellarum » (« l’église qui se nomme des filles de Saint-Pierre »).
Le musée des beaux-arts est une ancienne abbaye bénédictine du XVIIème siècle, avec son cloitre central. Les religieuses pouvaient ainsi prendre l’air à l’abri du monde extérieur. Au centre du cloitre un magnifique jardin qui fût ouvert au public après la révolution quand les religieuses partirent.

Plus récemment un premier réaménagement du jardin intervient à partir de 1832.

Abraham Hirsch (1828-1913) chargé des travaux du musée restructure le jardin en 1884.

La dernière rénovation du musée (1990-1998) a voulu respecter l’ordonnancement de ce jardin où des sculptures originales animent les allées.

 

 

3. Ses végétaux :

Le jardin du Palais des Beaux-arts de Lyon peut s’apparenter à un jardin de curé parce qu’il est clos au centre d’un cloitre. Mais à l’heure actuelle la disposition des massifs et végétaux alignés et symétriques, la fontaine au centre et les nombreuses sculptures et statues font penser à un jardin à l’italienne de la renaissance.

De plus les végétaux du jardin de curé  forment un potager pour subvenir aux besoins des religieux.

Alors qu’ici des tilleuls, des bouleaux et un grand chêne, ombragent les allées du jardin et au centre se trouve un bassin circulaire surmonté d’un sarcophage antique et d’une petite statue du dieu grec des arts, Apollon.

De nombreuses allées sillonnent le jardin ponctué de bancs où des citadins déstressent à l’écart du tumulte du centre de la ville de Lyon.

  • Jardin Palais St Pierre Lyon

    Jardin Palais St Pierre Lyon
  • Jardin Palais St Pierre Lyon

    Jardin Palais St Pierre Lyon
  • Jardin Palais St Pierre Lyon

    Jardin Palais St Pierre Lyon
  • Jardin Palais St Pierre Lyon

    Jardin Palais St Pierre Lyon
  • Jardin Palais St Pierre Lyon

    Jardin Palais St Pierre Lyon
  • Jardin Palais St Pierre Lyon

    Jardin Palais St Pierre Lyon
  • Jardin Palais St Pierre Lyon

    Jardin Palais St Pierre Lyon
  • Jardin Palais St Pierre Lyon

    Jardin Palais St Pierre Lyon
  • Jardin Palais St Pierre Lyon

    Jardin Palais St Pierre Lyon
  • Jardin Palais St Pierre Lyon

    Jardin Palais St Pierre Lyon
  • Jardin Palais St Pierre Lyon

    Jardin Palais St Pierre Lyon

statue

4. Statues du jardin :

Nous vous invitons également à découvrir des statues d’Auguste Rodin, d’Emile Antoine Bourdin, de Léon Alexandre Delhomme, de Jean Larrivé et de quelques autres sculpteurs.

On peut y voir également des fragments d’architectures antiques. Ce qui fait de ce jardin en plus d’un havre de paix, un musée à ciel ouvert.

 

Thierry Gaulard paysagiste Jardinier

Jardin des beaux arts de Lyon

Sources:

http://www.mba-lyon.fr/mba/sections/fr/musee-beau-art-lyon/jardin/jardin

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jardin_du_Palais_Saint-Pierre

http://www.lyon.fr/lieu/cadre-de-vie/jardin-du-palais-saint-pierre.html

http://www.patrimoine-lyon.org/la-presqu-ile/terreaux—cordeliers-2/le-palais-saint-pierre